Appel à texte : "Compte à rebours" Resultat

   Après quasiment deux mois d'attente les résultats de l'appel à texte organisé par "Les songes du crépuscule" sont tombés. Et je dois dire que je suis plutôt fière de moi en ce qui concerne le classement. Ma nouvelle "Le choc" publiée en cette heure, est affichée dans les cinq premiers pour les trois commentaires différents composés par le jury des Songes. Mon histoire n'a pas fait l'unanimité, mais a au moins donné un sens à ce concours en intéressant le jury pour plusieurs aspects différents. Je suis assez d'accord avec l'ensemble des remarques même si, il n'y a qu'un seul commentaire qui me semble vraiment pertinent, car beaucoup plus développé que ses voisins. Se contenter de deux phrases englobant les plus et les moins après un moi et demi de lecture et de concertation cela me semble un peu léger. Quoi qu'il en soit je remercie Siel "L'ancêtre à l'encre de Chine" et tous ses acolytes de faire vivre la littérature SFFF de cette manière. 

   Voici le classement et les commentaires, il y avait en tout dix nouvelles, seules cinq ont été classées. Rendez-vous ici pour lire ma nouvelle. 



---------------

Le choc
Jusqu'au deux tiers j'ai trouvé ce texte assez bon mais la fin a gâché mon plaisir. La tirade de l'IA est ratée et trop simpliste. Un peu de travail peu facilement l'améliorer.


Classement :
1 Au vent en emporte le temps
2 A rebours
3 Viande fraiche
4 Le choc
5 Village parfait


---------------

Choc
+: excellente idée de départ avec un déroulement captivant
- : pas de gros défaut


Mon classement :
1- choc
2- Souhait de temps
3- Phobie
4- A rebours
5- Cours

---------------

Le choc - 4

Cette nouvelle est un peu obscure sur toute sa première partie car les
explications n’arrivent que très tard (pratiquement à la moitié
de la nouvelle). En revanche, dès qu’on sait de quoi il retourne,
la tension de la partie est bien rendue, même pour quelqu’un qui
connaît aussi peu le jeu d’échecs que moi, et l’ambiance ainsi
que les décors sont bien décrits.

J’ai trouvé que les dialogues manquaient un peu de naturel et de fluidité
(en fait, Artyom s’exprime exactement comme la machine, alors qu’il
est censé être son antithèse en tant qu’humain), mais les
réactions de la machine sont intéressantes et son « humanisation »
est une excellente idée.

Sur la forme : quelques tournures maladroites et problèmes de
concordance de temps ainsi que quelques coquilles sont autant de
choses qui m’ont sortie de ma lecture.

Enfin, la chute m’a laissée sur ma faim. Tout d’abord parce qu’il ne
se passe « rien » physiquement, au milieu de tous ces
gens, malgré l’énormité de l’annonce de la machine (personne
ne cherche à vérifier si la machine dit la vérité, en allumant
une télé ou en passant un coup de fil ni rien de ce genre.
Pourtant, même s’ils sont dans leur bunker, ils doivent avoir des
relations avec l’extérieur, sinon ils n’auraient pas pu faire
venir des joueurs si longtemps). Le second point qui m’a étonnée
est : et après, quoi ? Quelles sont les conséquences de
ce second choc ? Que se passe-t-il maintenant ? Est-ce le
prélude à un roman ? En tout cas, il y a matière à y
réfléchir car les pistes sont innombrables et l’idée de base
solide !


Récapitulatif

1 – À rebours
2 – Cours
3 – Souhait de temps
4 – Le choc
5 – Viande fraîche



Merci à tous !

Aucun commentaire: