A propos de moi

Bienvenue sur Les Écrits Philotiques.

   C'est en approchant à grands pas de la trentaine qu'un vieux projet, jusque-là enfui au plus profond de mon subconscient, c'est éveillé en moi et m'a littéralement pris de court. Comme si ce fut le moment parfait. Je devais me mettre à écrire. Poser à plat mon imaginaire. Et plus précisément rédiger des nouvelles de science-fiction. Cela ne m'est en réalité pas apparu de manière fortuite, mais relate plutôt d'un processus presque thérapeutique dont le débouché m'a permis de me lancer dans l'écriture avec plus d'optimisme. Je remercie par ailleurs les personnes qui m'ont aidé à y voir plus clair.
   Ma motivation principale quant à la création d'un blog comme celui-ci, vous vous en doutez, fut à la base la publication de ces écrits originaux (récits, nouvelles). Mais je me suis vite rendu compte que cela ne suffirait pas, car pour tenir un blog et ne pas le voir se dépérir il faut qu'il y ait du contenu. Un flux constant d'informations. Du dynamisme en somme. Hors la publication de nouvelle n'est pas quelque chose qui se rédige en une seule journée. J'ai donc décidé d'y publier de temps à autre quelques articles indépendamment du contenu de base mais toujours orientés vers la science-fiction.

   
   J'ai commencé à lire de la S-F très jeune et à cette époque-là je ne me doutais pas un seul instant que ce genre littéraire allait changer ma façon de percevoir les choses. Car c'est bien là le principal intérêt que je lui trouve, hormis le fait que cela fasse rêver, voyager, c'est que ce genre remet en question le monde qui nous entoure. Et remet en question toutes ces choses qui font de nous des êtres humains : notre condition, nos valeurs, nos croyances, notre bridage cérébral face à l'immensité de l'univers. A travers ceux-ci se dressent des sujets aussi complexes qu’envoûtants, qu'il s'agisse de sociologie, de religion, de racisme, de guerre, de voyages interplanétaires que sais-je encore...
   Mes premiers livres qu'ils soient de S-F ou Fantastiques et par lesquels j'ai commencé cette initiation littéraire, vers l'âge de 13 ans environ, furent : "Lîle du docteur Moreau" (H.G Wells), "Le monde perdu" (Arthur Conan Doyle), "Les oubliés de New-York" (Ben Bova), "La planète oubliée" (Murray Leinster) et tout un tas de "Livre dont vous êtes le héros". A l'adolescence, je me suis soudainement tourné vers des oeuvres à tendance un peu plus horrifique comme ceux de Stephen King : "Peur bleue", "Cujo", "Marche ou crève" avant de découvrir Bernard Werber l'un des auteurs Français les plus populaires aujourd'hui. Sa trilogie des fourmis m'avait vraiment passionné. Mais le sacro-saint livre, celui qui m'a définitivement orienté vers la S-F et sur lequel je me suis véritablement senti pousser des ailes (vers mes 18 ans) fut "Rendez-vous avec Rama" de Arthur C. Clarke. Un best-seller. Un livre pour les amener tous, et dans les ténèbres les liés. Ses suites sont toutes aussi passionnantes et je rédigerai certainement un article sur ce sujet là pour peu que j'aie le temps de le faire entre deux lectures.
 

   N’hésitez pas à me suivre sur mon Twitter, à choper le flux rss ou à me laisser des commentaires, même si c'est pour m'insulter. Le principal c'est que le contenu que je propose soit consulté et serve à quelque chose.

Bonne lecture.

Aurélien

1 commentaire:

Audrey Paperblog a dit…

Bonjour,
Je vous prie de m’excuser. Je n’ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.
Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.
En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n’hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...